Quel permis à partir de 16 ans ?

La conduite d’un véhicule doté de 2 ou 4 roues est autorisée dès 16 ans en Belgique. Il faut pour cela suivre une formation pour obtenir un permis. Celle-ci peut permettre de posséder le permis AM, accessible dès la classe de 3ème. Si le jeune de 16 ans a l’intention de rouler une moto, il lui sera donc exigé le permis AL-A1. Les auto-écoles ouvrent leurs portes à ces adolescents pour une formation aboutissant à l’obtention de ces différents permis. Après celle-ci, ils ont l’assurance de piloter un véhicule en respectant les règles en vigueur.

 

Un mot sur les véhicules accessibles à partir du permis obtenu à 16 ans

 

À partir du permis de conduire obtenu à 16 ans, on a la possibilité de rouler des cyclomoteurs de classe A et B. Il existe deux versions pour ce genre de véhicule. On distingue les cyclomoteurs à vitesse limitée à 25 km/h et les modèles pouvant aller au-delà de 45 km/h. Pour conduire ces véhicules à 16 ans, il est absolument nécessaire de posséder un permis AM. Son obtention nécessite le passage et la réussite d’un examen théorique et d’un examen pratique.

En Belgique, l’adolescent de 16 ans peut rouler une moto de 125 cm maximum. Mais il faudra avant qu’il possède un permis de motocyclette légère ou MTL ou encore A1. Avec un tel engin, le jeune de cet âge peut circuler sur toutes les routes, hormis celles qui sont ouvertes.

En plus du permis MTL, il est demandé au conducteur de 16 ans d’avoir en possession une attestation scolaire de sécurité routière qu’il est possible d’avoir à partir de la classe de 5ème.

 

Procédure d’obtention du permis pour les jeunes de 16 ans

 

La décision des autorités prise en janvier 2013 donne la possibilité aux jeunes de 14 à 16 ans de posséder le permis AM. Celui-ci remplace le brevet de sécurité routière et est destiné aux détenteurs d’ASSR. Pour l’obtention de ce permis, une formation théorique doit être suivie dans un établissement scolaire, après avoir passé un permis ASSR. Cela impose une formation pratique de 20 heures au moins ainsi qu’un examen de code. Le jeune apprenti suit ensuite une formation pratique pendant 7 heures. À la suite de cet apprentissage sanctionné de la mention de possession de l’ASSR, il peut se rendre à la préfecture pour obtenir le permis AM. Avec ce précieux sésame, il a le droit de conduire les cyclomoteurs, les scooters automatiques, les motos cylindrées de 50 cc maximum ou encore les quadricycles légers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *